ARNAS Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Publié le par jlsvelo.com

Malgré le temps à ne pas mettre un vélo dehors ce sont quand même 14 courageux plus une féminine ,Valérie ,qui sont au départ de cette sortie Promeneurs au départ de Arnas  vers les hauteurs du Beaujolais voisin.

On sera malheureusement accompagné tout au long de cette sortie par ce temps humide et frisquet,du coup Gilbert a sorti sa tenue d'écossais et les Patrick sont encore en cuissards courts!!!

Les 16 au départ,c'est le pied ...qui fait le boulot

Les 16 au départ,c'est le pied ...qui fait le boulot

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Un départ groupé vers Le Perréon avec un petit arrêt technique avant de grimper.

 

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Les choses sérieuses arrivent vite avec la montée du col de La Croix Rosier pas facile

Gérard a fait modifier son vélo pour ne plus coincer sa chaine
Gérard a fait modifier son vélo pour ne plus coincer sa chaine

Gérard a fait modifier son vélo pour ne plus coincer sa chaine

Michel pense déjà au super compte rendu qu'il va nous faire

Michel pense déjà au super compte rendu qu'il va nous faire

En ouvrant bien les yeux on devine le sommet

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Une descente glaciale vers le col de La Croix Marchampt et Claveisolle

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Ascension plus facile du col de La Casse Froide

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Les préparatifs et la descente vers St Didier 

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Un arrêt rapide à Beaujeu encore décoré pour la sortie du beaujolais nouveau la veille

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Notre cantine habituelle(café de l'Etroit Pont à Beaujeu) est complet, pas de chance,,on file vers Cercié sur la voie verte puis St Lager pour trouver un abri au chaud.

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Ce n'est pas le jour de chance à Jean qui éclate sur la voie verte,il va réparer puis nous rejoindre par téléphone interposé.

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Arrivée à St Lager à 13h au café"La part des Anges",excellent accueuil pour 30 minutes seulement avant la fermeture ,ce qui est largement suffisant pour manger.

Guy pas impressioné par les chats nois qui poursuivent Jean
Guy pas impressioné par les chats nois qui poursuivent Jean

Guy pas impressioné par les chats nois qui poursuivent Jean

Encore une surprise de la part de Jean Pierre qui arrose son passage des 4000km et nous paie à boire,vivement les 5000km(dans 1 mois??)

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Le retour toujours humide à travers les vignes par Odenas et St Etienne des Ouillères  vers Arnas.

Gilbert comme serre file accompagne Jacques qui découvre les sorties un peu rapides et dernières manifestations des chats noir,Patrick N. a une crevaison lente,un petit regonflage lui suffira pour rejoindre la gare de Villefranche et le train pour Lyon.

ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018
ARNAS       Promeneurs ----------------Vendredi 16 Novembre 2018

Au final 62km pour 1050m de dénivelé et surtout ne pas rater le super compte rendu de Michel à la suite ,on s'y croirait.

 

Michel Chabannet

Compte-rendu de la sortie promeneur du 16 novembre 2018 au départ de Arnas (69).

 

Encadrants : SAGNARD Jean-Louis : animateur ; BOULON Gilbert : serre-file

 

Participants : BIRON Gérard, BRICAUD Jean, CHABANNET Michel, CHARRONDIERE Henri, DOUCET Gérard, GERARD Jeannot, MAILLET Jacques, NAUTON Patrick, PATURAL Serge, POUYOUNE Valérie, ROYER Jean-Pierre, TRINGWALD Guy, VITTET Patrick

 

Conditions :

Météo : temps maussade, crachin et brouillard ; température fraîche : inférieure à 10°C. Distance parcourue : 62Km pour 1050m de dénivelé positif.

 

Communes traversées : Arnas, le Perréon, Claveisolles, St Didier sur Beaujeu, les Dépôts, Beaujeu, Cercié, St Lager, Odenas, St Etienne des Oullières, Blaceret

Cols : Croix Rozier (721m) ; Croix Marchampt (685m) ; Casse Froide (740m)

 

Rendez-vous nous était donné par Jean-Louis sur le parking situé à la sortie d’Arnas, libérant ainsi les parkings du centre du village. Les 15 participants annoncés sont bien présents avec un invité surprise : le brouillard ! Une seule féminine a osé braver les frimas d’automne : la valeureuse Valérie. Les tenues sont longues, seuls les genoux de Patrick V s’affichent au grand air. Les mollets et les cuisses étant bien capitonnés…

Jean-Louis prend son pied pour la photo. Ne vous méprenez pas, il s’agit bien de la traditionnelle photo de départ et non pas la répétition de la manifestation des gilets jaunes prévue pour le lendemain !

 

Munis de nos équipements de sécurité et avec grande prudence nous rejoignons Le Perréon pour une première pause. L’occasion de quelques ajustements techniques : pression des pneus pour Jean-Louis et réglage du dérailleur pour Henry. Jean s’aperçoit alors qu’il a oublié ses barres et part en chasse… le début d’une grande aventure.

Nous attaquons la montée de la Croix Rozier a un rythme de sénateur, la visibilité très limitée ne nous permet pas des vitesses excessives, à moins que ce ne soit du à la pente dont le pourcentage ne passe que très rarement au-dessous des 8%. C’est donc une guirlande de lucioles clignotantes qui arrive au sommet. Puis arrive … Jean, avec ses barres. Il nous explique alors que commerce de proximité ne rime pas rapidité. Il attendu de fort longues minutes au passage en caisse avec ses quelques barres derrière des chariots bien remplis.

 

Le groupe reconstitué part pour la Croix Marchanpt, qui depuis la Croix Rozier n’est qu’une formalité. Le brouillard se dissipe un peu et le soleil paraît vouloir poindre. Descente ensuite sur Claveisolles avec une petite pause pour enlever les coupe-vent avant la montée de la Casse Froide. Montée plus courte que la précédente, mais bien nommée. Casse comme casse patte et Froide, car malgré une meilleure visibilité la froidure est toujours d’actualité. Regroupement au sommet, mais où est Jean ? Il arrive… après le coup des barres (à ne pas confondre avec les coups de barre qu’il ne connaît pas), il avait oublié ses lunettes à la pause de Claveisolles…

 

Descente échelonnée et prudente car glissante à cause de la chaussée humide et des feuilles. Ce qui ne nous empêche pas de voir passer quelque fusée ressemblant étrangement à un certain Gérard B. Nous traversons St Didier sur Beaujeu (amical coucou à notre Jean-Didier) et arrivons aux Dépôts où Patrick V nous gratifie d’un dérapage plus ou moins bien contrôlé !

 

Traversée de Beaujeu en fête (les Sarmentelles) avec animation : une immense mappemonde tournant sur son axe et arrosée par un liquide rougeoyant, symbolisant le beaujolais nouveau répandu sur toute la planète. Cette traversée s’effectue rapidement car le repas pris au chaud nous est promis à la sortie de Beaujeu. Hélas, pas de place disponible à l’Etroit Pont : notre point de chute habituel.

Réunion de crise des 15 victimes collatérales du succès du Beaujolais nouveau et direction Cercié pour trouver un bistrot, car il n’y a pas beaucoup de volontaires pour pique-niquer sur les bancs au bord de la voie verte. Trajet effectué prudemment car certains passages sont copieusement recouverts de feuilles. Trajet tranquille, chacun pensant déjà au petit bistrot bien chauffé de Cercié. Quand soudain, une crevaison, si et devinez, c’est… Jean ( !) et qui plus est sur un pneu increvable !!!. Décidément Jean, ce n’est pas ton jour ! Loin d’entamer sa bonne humeur Jean nous propose de le laisser seul pour effectuer sa réparation. Personne ne se fait prier et on l’abandonne lâchement à son triste sort lui permettant ainsi de choisir la position la plus adéquate pour remettre sa monture en état.

Arrivée à Cercié où les cafés sont … fermés ! Après modification du circuit, on décide de joindre Arnas en contournant le Mont Bouilly par l’est. Et à St Lager : miracle : la Part des Anges nous ouvre ses portes et le tenancier bien que devant fermer dans un bref délai nous accueille chaleureusement. Chacun se jette alors sur son casse-croûte et sa boisson chaude (ou non). Pendant que Valérie nous lit les horoscopes du jour, Jean-Louis pilote a vue notre ami Jean toujours en chasse patate !

Il arrive finalement quand nous avons pratiquement terminé et que la Part des Anges va fermer. Pendant que Jean se restaure, et en signe de reconnaissance pour le tenancier qui nous a accueilli, chacun participe pour aider à rassembler verres et bouteilles… Pour accélérer les formalités de règlement des consommations, Jean-Pierre décide de régler l’ensemble de l’addition. Souci d’efficacité mais surtout arrosage de son passage au-delà des 4000Km au compteur (de son vélo bien sûr). Merci Jean-Pierre et maintenant je vais suivre avec encore beaucoup plus d’intérêt ta progression kilométrique !

Une petite bosse pour atteindre Odenas, et Jean-Louis notre « vert » animateur ne résiste pas au plaisir de nous faire transiter par St Etienne (certes des Oullières), une autre bosse pour passer Blaceret et c’est le groupe au complet, (mais oui, Jean est avec nous et n’a rien oublié…) pour arriver finalement à Arnas. Juste avant d’arriver, notons que Patrick N (elle est facile !) est victime d’une crevaison lente, un petit coup de pompe et c’est reparti. N’en déduisez pas pour autant que Patrick est un dégonflé ! Il est le seul a avoir rallié Arnas à vélo, certes depuis la gare de Villefranche, mais tout de même : un bel exemple de comportement citoyen.

Sitôt arrivé sur la parking Jean reprend les réglages du dérailleur du vélo de Henry qui n’arrive plus à passer le petit plateau !!! Personnellement, je me demande bien quand est-ce que Henry peut avoir besoin d’un petit plateau !

 

Finalement : une belle journée de vélo, malgré deux grands absents: le soleil et sa compagne la douceur, mais l’enthousiasme et la bonne humeur les ont largement suppléés. Pas de chute malgré les routes rendues glissantes, par le crachin, les feuilles et quelques fois la boue. Journée de transition entre les sorties d’automne réalisées dans les conditions estivales de cette belle arrière saison et les sorties d’automne à caractère hivernal qui nous attendent ces prochains jours.

 

-Un grand merci à l’animateur du jour : Jean-Louis, au serre-file : Gilbert, à Jean-Pierre pour ses 4000Km et à chacun pour sa participation à cette sortie de 62Km pour 1050m de dénivelé cumulé positif.

 

PS : La Part des Anges à St Lager propose pour 10€ : le plat du jour, le dessert maison, une boisson et le café. A savoir pour les sorties d’hiver prévues dans le secteur.  

 

Michel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article