Nantua --Randonneurs-- Mardi 18 septembre 2018

Publié le par jlsvelo.com

Une belle sortie préparée par Patrick avec départ à Nantua qui n'a rassemblé que 3 participants,elle était dans une semaine chargée,entre les retours du séjour de Bessèges et la Dromoise du week end,

L'autre Patrick (Mallet,)nouvel adhérent en a fait un compte rendu détaillé et illustré,le troisième était Jean Pierre  tout juste revenu du pôle nord où il a passé une partie de ses vacances

Nantua --Randonneurs--  Mardi 18 septembre 2018

« Nous ne sommes que 3 codapiens ce mardi matin à nous retrouver sur le parking qui borde le superbe lac de Nantua, mais si la quantité n’y est pas, la qualité est là, c’est certain. Ceux qui ont hésité et finalement renoncé à venir peuvent nourrir d’énormes regrets : Patrick nous a concocté un menu princier. 
Malgré un soleil prometteur, il fait un peu frais lors de la mise en jambe, mais à peine 2 km parcourus et la  pente s’élève pour attaquer fermement le col de Bérentin. Patrick nous annonce 15 km d’ascension.

Les premières rampes frisent rapidement un pourcentage approchant les 2 chiffres, et à mi- col, le village bien  nommé du Replat est apprécié. La deuxième partie semble un peu moins abrupte et nous avons la bonne surprise de découvrir le panneau indiquant le passage du col après 12 km de montée seulement – col de Bérentin – 1135 m ! 

Nantua --Randonneurs--  Mardi 18 septembre 2018

Le versant descendant est au soleil et les paysages verdoyants prennent lentement leurs couleurs d’automne. 
Nous profitons de ce magnifique spectacle. Pas trop longtemps. Nous arrivons déjà au pied du col de la  Rochette : 8 km d’ascension sans aucun répit. Chacun adapte sa vitesse de croisière pour aborder cette belle  grimpette au milieu des arbres. Une grosse motivation : l’Auberge qui nous attend pour le pique-nique de  midi se trouve tout juste au sommet. L’équipe de choc se regroupe sous le panneau – col de la Rochette –  1113 m ! La moitié du parcours est avalée… 

Nantua --Randonneurs--  Mardi 18 septembre 2018

L’Auberge de la Praille est située dans une sorte d’immense clairière et nous déjeunons sur la terrasse, réchauffés par le soleil étincelant et happés par le récit de Jean-Pierre qui nous narre ses aventures dans le Grand Nord, entre banquise, ours, phoques et morses. 
La descente nous amène à Hauteville-Lompnès et il faut réenclencher rapidement sur le col de la Berche (864 m), puis après une courte descente, sur le col de Cruchon (903 m).

Les pentes sont plus douces et les deux bosses sont franchies dans l’élan. Par rapport aux deux difficultés du matin, on peut dire que ce sont des collets que nous avons bien montés… 
Et nous sommes largement récompensés de nos efforts car le plus beau reste à venir : des paysages vallonnés aux couleurs chatoyantes, des petits villages comme on les aime (Corcelles puis Brénod notamment), une longue descente sur une large route impeccable qui offre des vues splendides sur les environs et pour finir, cerise sur le gâteau, un retour par les bords du lac qui brille de tous ses feux sous le soleil de septembre. 
On regrette presque d’apercevoir déjà le parking où nos voitures nous attendent. Les compteurs affichent les 80 km et plus parcourus et les 1400 m de D+. Mission accomplie. 
Nous remercions vivement Patrick pour cette tranche de vélo haute en couleurs et nous reprenons le chemin du retour avec de superbes images plein la tête !! » 

Patrick M.

Nantua --Randonneurs--  Mardi 18 septembre 2018
Nantua --Randonneurs--  Mardi 18 septembre 2018
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article