Saillans (26) Randonneurs et Promeneurs 27 juin 2017

Publié le par jlsvelo.over-blog.com

Nous sommes 7 ce mardi 27 juin à Saillans(26)pour une sortie traditionnelle depuis 6 ans dans une région que Gilbert connait bien pour y avoir résidé dans sa jeunesse.

Une seule féminine,Marie-Claude est présente,pas du tout  impressionnée sur un terrain où elle a déjà beaucoup roulé en compagnie de Louis.

Le circuit commence par l'ascension du col de la Chaudière ,de plus en plus dure avec les années qui passent,pourtant l'altitude est toujours de 1047m.

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

La température moyenne de 33 degrés sur la journée ne va pas non plus faciliter cette ascension très irrégulière de 10 km.

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Gilbert au sommet a même la surprise de retrouver une ancienne connaissance perdue de vue depuis 30 ans!!!

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Dans la descente le panorama classique de cette région

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Un petit arrêt à Crupies avec la course à l'eau fraiche 

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Et la route excellente et peu fréquentée vers Bouvière et le modeste col de Lescou

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Au sommet accueil et photo commune avec un groupe d'écoliers du Jura

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

La descente est facile jusqu'à St Nazaire le Désert où se fera le pique nique arrosé par Marie Claude et Louis inquiets d'être arrivés à au départ à 8h55 au lieu de 9h prévue !!!!!!!

Les conditions sont  idéales sur des tables à l'ombre au bord de la rivière et un incrompréhensible oubli de faire une photo tellement les discussions devaient être animées.Ca sera(peut être) pour 2018!!

 

Ca repart sous la chaleur et un peu de vent  dans la vallée de la Roanne en direction d'Aucelon et du col de Pennes à 13 km

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

La route s'élève de façon continue au début à 5% maxi

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Un peu avant et surtout après Aucelon la pente devient très sérieuse avec très peu d'ombre pour rafraichir

En bas le chemin déjà parcouru
En bas le chemin déjà parcouru
En bas le chemin déjà parcouru
En bas le chemin déjà parcouru
En bas le chemin déjà parcouru

En bas le chemin déjà parcouru

Enfin le point culminant,la jonction avec la route du col de Penne situé 800m plus haut

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Un dernier effort de 800m pour aller au sommet,un couple de hollandais nous fera la photo

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Il reste 23 km pour descendre à Saillans dont 5km très pentu pour le descente du col de Pennes

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

Au final 93km et 1860m de dénivelé,une toujours très belle sortie même si,pour ma part,les cols du Bugey de la veille et mon gros sac ont pesé très lourd au final.

Une mention à Marie Claude très solide tout le long de cette sortie et étonnante à chaque nouvelle sortie avec nous.

Merci à François pour ses photos,son excellent commentaire à la suite et pour avoir étanché notre soif à l'arrivée à Saillans vers 16h30 et à tout le groupe pour l'excellente ambiance habituelle.

Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017
Saillans (26)  Randonneurs et Promeneurs  27 juin 2017

 

         COMMENTAIRES  (François)

Sortie « Saillante » du 27/06

 

Participants : Boulon Gilbert, Charrondière Henri, Genevois Louis et Marie Claude, Jean Yves Goye, François Morlé, Sagnard Jean Louis

 

Nous arrivons à 3 derrière 2 bientôt rejoints par 2 autres qui ne font qu’un. Nous sommes donc 7 au final pour ce début de journée ensoleillée devant l’église de Saillans. Il est presque 9 h et difficile de négocier les dernières places de parking disponibles avec les malheureux autochtones qui viennent bosser (l’exposition ostentatoire de nos montures sur la dernière place libre n’y suffira pas). Gilbert, tout juste rétabli d’un mauvais virus,  n’aura pas résisté au plaisir de retrouver son pays « saillanson » d’enfance (avant d’être ardéchois).

Premier sandwich (au camenbert) pour Henri et nous voilà partis à la conquête du désormais classique col de la chaudière derrière Marie Claude qui donne sereinement le rythme. Comme dit Louis, la pente se négocie dans les 9% juste avant le village des Auberts puis redevient plus raisonnable en passant sous les 3 becs, magnifiques falaises calcaires sous lesquelles nous vélotons dociles jusqu’au col. Petite forme de Jean Yves (qui se requinquera en cours de journée probablement après avoir gouté de la gourde de Gilbert), pétard de Jean Louis dont les jambes se souviennent de la sortie Bugey de la veille et qui fume d’avoir pris un sac à dos.

Etat d’urgence oblige, un bataillon de fourmis dotées d’une remarque efficacité à grimper sur les mollets limite le temps de résidence devant la pancarte du col. Le temps quand même d’une photo souvenir avec un copain de classe de Gilbert, membre du vélo club de Saillans, retrouvé par hasard au col. Déchirante séparation des vieux compères et descente groupée en direction de Bourdeaux sur un versant nettement moins vert et plus chaud justifiant le sens du parcours.

La température monte et le petit vent du midi qui vient accélérer l’évaporation de  l’humidité du maillot contribue à notre bien-être de Crupies à Bouvières. Douce montée jusqu’au col Lescou où nous rencontrons le dynamique club vélo du lycée de Dole qui poursuit son périple du Jura jusqu’à la mer. Nouvelle photo souvenir et distribution de tract pour le blog « jlsvelo ». Descente rafraichissante (si, si quand même !) jusqu’à Saint Nazaire dans le désert. Quelques genets et lavandes en fleurs rajoutent les touches odorantes et colorées qui contribueront à la mémorisation du magnifique paysage et de ce bon moment.

Pause casse croute bienvenue au bord de la Lance sur la terrasse accueillante  et ombragée d’un café-boulanger-épicier. Curieuse coutume des locaux (heureusement peu nombreux) d’y stationner moteur en marche le temps de prendre le pain (et tailler la bavette). Salade de pates (recette Gilbert et jean Louis), omelette au pommes de terre (recette Marie Claude et Louis) et sandwichs divers (recette Henri) tirés du sac, de la sacoche ou des poches. Eclipse discrete de Marie Claude qui nous offre les consommations (merci encore Marie Claude !).

Redémarrage pépère jusqu’au pied du plat du jour en direction du col de Pennes que nous monterons dans le sens des aiguilles de montre sans pour autant courir après. Pause rafraichissante à la fontaine d’Aucelon où nous serons sollicités par un groupe d’adolescents pour regonfler avec nos petites pompes le pneu mollissant de leur antique mobylette bleue (celle dont le moteur recule quand on met les gaz). Poursuite de la montée dans une ambiance Western, sauvage  et grandiose au cours de laquelle on se demande si c’est la pente, la température, Henri ou Louis  qui montent le plus vite. Final à 5 sur les 800 derniers mètres qui mènentau col de Pennes laissant Gilbert et Jean Yves (qui a repris la forme) partager les restes du bidon magique. Super descente vers Pennes-çà-descent-sec que Jean Louis nous recommande pour une prochaine montée en sens inverse.

Nous longerons alors à vive allure la Roanne puis la Drôme jusqu’à Saillans tirés par Henri tout en contemplant avec concupiscence du coin de l’œil les nombreux trous d’eau d’un bleu laiteux incitant à  la baignade. Final groupé derrière Louis jusqu’au parking de l’église pour un dernier rafraichissement bien mérité.

Le bonheur se lit sur tous les visages. Un grand merci à nos deux animateurs Jean Louis et Gilbert pour ce magnifique parcours. Alors donc, à la prochaine et d’ici là bon séjour à Jean Louis en Russie.

Commenter cet article

DURON Florencio 29/06/2017 13:44

Bonjour JLS

"les cols du Bugey de la veille" ...
Tsst ! Tssst !
Plaît-il ?
Tu n'avais qu'à reprendre de la salade de tomates... je suis témoin. On a insisté...
T'as pas voulu...

@++
Flo

jlsvelo.over-blog.com 29/06/2017 16:14

Ok Florencio,une fringale c'est moins grave que les jambes qui ne veulent plus pédaler,mais je pense quand même que les cols de la veille ont joué,on n'a plus hélas 20ans et je pense qu'il faut éviter 2 sorties difficiles à la suite .La prochaine fois je reprendrai de la tomate,promis
A la prochaine
JLS